Rechercher

Pourquoi la médecine esthétique

Mis à jour : 31 août 2020

Aujourd’hui, je mets en ligne une page Facebook dédiée à ma pratique de la médecine esthétique


A notre époque, la médecine esthétique est devenue une pratique médicale courante, utilisée jusqu’à dans les petits villages et demandée par des patients d’âges, de sexes, de milieux sociaux variés. Malgré cette popularisation, il persiste encore certains tabous. Ainsi, trop de personnes attendent de longues années avant d’oser franchir la porte d’un cabinet de médecine esthétique, continuant donc à vivre avec leur souffrance personnelle. L’objectif de cette page est d’informer, de répondre à vos interrogations, vos peurs, vos envies, de favoriser le dialogue.

L’homme et la femme ont en commun qu’ils n’ont d’autre choix que, soit d’accepter leurs défauts, soit de tenter de les corriger.

L’apparence contribue à notre estime de nous et à l’image que l’on renvoie. Cette image, qu’on le veuille ou non, influence les réactions qu’on induit chez l’autre et de ce fait, influence notre devenir.

La médecine esthétique, souvent perçue comme une extravagance de femmes superficielles, est en fait, une part entière de la médecine, dans le sens où elle permet à tous ceux qui, dans leur vie, présentent une souffrance du fait d’une apparence qui ne leur convient pas.

Comme l’OMS le définit, la santé est un état de complet bien-être physique, mental et social et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité. La possession du meilleur état de santé qu’il est capable d’atteindre constitue l’un des droits fondamentaux de tout être humain, quelles que soient sa race, sa religion, ses opinions politiques, sa condition économique ou sociale.

Ainsi, en temps que médecin esthétique, nous devons promouvoir l’intérêt de notre art médical, tel que nous l’avons juré lors de notre serment. Combien de personnes souffrent des moqueries induites par le regard de l’autre ou sont victimes de discrimination, que ça soit du fait de leur difformité, de leur signe de l’âge, de leur sexe ? L’esthétique peut être source de souffrance et notre devoir est de la soulager Plus encore que l’âge, c’est le relâchement, l’air fatigué, malade ou affaibli contre lequel nous tentons de lutter. Souvent, la demande du patient n’est pas tant de paraître jeune mais ferme et en forme, toujours en restant naturel.

Sur cette page, je publierai toutes les semaines un article permettant de vous éclairer sur un point précis de la médecine esthétique, que ça soit une technique, une pathologie ou simplement une réflexion en lien avec l’actualité médicale et esthétique. A bientôt.

@Dr.BenjaminRuwet. www.docteur-ruwet.fr

86 vues0 commentaire