Rechercher

Les cicatrices

Mis à jour : 31 août 2020

Séquelles pour la vie ?


Qu’elles fassent suite à un accident, une chirurgie ou simplement une poussée d’acné, nos cicatrices sont rarement présentes pour nous rappeler de bons souvenirs.

Avant de voir comment s’en débarrasser, rappelons brièvement ce qui ce passe lors du processus de cicatrisation.


Lorsque la peau est lésée, des cellules appelées fibroblastes s’activent pour réparer le tissu. Dans 25% des cas, ces réparateurs s’emballent et en font trop. La cicatrice devient alors trop grosse et boursoufflée. C’est ce qu’on appelle la chéloïde, cicatrice qui est toujours inesthétique et parfois même douloureuse. Dans un certain nombre de cas, en particulier lorsque la plaie est exposée trop tôt au soleil, la cicatrice va apparaître hyperpigmentée avec une coloration disgracieuse allant du rouge au brun.Trop de patients pensent à tort n’avoir le choix qu’entre vivre avec leur cicatrice ou retourner voir le chirurgien pour subir une reprise chirurgicale.

Aujourd’hui, les connaissances et techniques médicales permettent d’améliorer significativement la plupart des cicatrices.`


  • Dès les premiers jours ,appliquer une crème cicatrisante de qualité : beaucoup, souvent et longtemps. Le meilleur traitement sera toujours le traitement préventif. Protéger du soleil jusqu’à la fin de la cicatrisation. Pas seulement pendant 1 semaine mais pendant plusieurs mois. Le soleil augmente significativement le risque d’hypertrophie et de pigmentation. Utiliser une crème solaire lors de toutes les expositions (Plusieurs marques proposent des crèmes cicatrisantes avec protection solaire 50+ intégrée). En cas de plaie à risque de mauvaise évolution, n’hésitez pas à couvrir celle-ci avec un pansement opaque lorsque le risque d’exposition solaire est important.

  • Ayez recours aux appareils à lumière LED dans votre centre esthétique en cas de cicatrice inflammatoire.


  • Pour accélérer la cicatrisation (en particulier dans les plaies, bien que l’interêt soit également présent sur une cicatrice déjà installée), on peut recourir aux injections de plasma sanguin riche en plaquettes (PRP). Cette méthode consiste à introduire dans la zone lésée des plaquettes issues du sang du patient. Prélevé durant la même séance et passé à la centrifugeuse avant d’être réinjecté, le plasma riche en plaquettes favorise de manière naturelle la synthèse du collagène et de l’élastique. Il permet ainsi d’accélérer et d’améliorer l’aspect de la cicatrisation.

  • En cas de cicatrice hypertrophique ou chéloïde, le médecin esthétique pourra, au cas par cas, avoir recours à plusieurs techniques :

  • Les injections intra-cicatricielles de corticoïdes retards

  • La réalisation de différents peelings afin de lisser et/ou de décolorer.


  • L’utilisation de laser re-surfaçant (généralement un laser CO2 fractionné) afin de retrouver une surface plane.

  • L’utilisation de laser Q-switched afin de corriger une mauvaise coloration. C’est également le type de laser utilisé pour le détatouage.

Ne restez pas marqué, faites la peau à vos cicatrices !

@Dr.Ruwet Www.docteur-ruwet.fr

64 vues0 commentaire